Ce temps si précieux : Savourons chaque seconde

Le chemin de la vie est sinueux

ce-temps-si-precieuxLorsque la vie nous met face à des challenges, à des épreuves, à des obstacles, à des drames. On se retrouve dans un premier temps totalement impuissant, anéanti. Mais c’est justement dans ces moments-là, que l’on devient conscient de ce qui compte, de ce qui a de l’importance. Et l’on trouve bien souvent la force de surmonter ces épreuves. 

L’être humain est tout de même bizarrement fait. Pourquoi faut-il attendre d’être confronté au pire pour apprécier le meilleur ? C’est sans doute ce qui fait le parcours d’une vie. Avec ses hauts et ses bas. Et quand on se griffonne le coeur, on se dit « plus jamais ». On apprend de nos erreurs comme de nos drames. On s’allège au fil du temps de qui nous plombe et nous entrave. La vie nous brule parfois les ailes, mais nous apprenons à les soigner pour mieux s’envoler.

Les épreuves de la vie

ce-temps-si-precieuxComme tout à chacun, j’ai eu mon lot de drames. De ceux qui nous blessent au plus profond. De ceux qui ne nous laissent pas indemnes. J’ai connu une rupture douloureuse, faite de trahison et d’injustice. Moi qui avait toujours eu l’image de cette famille aimante et idéale, papa, maman et 2 petits garçons. Ce fut pour ma part, maman et ses 2 garçons. Je ne vous cache pas que ce fut dur et il m’aura fallu plusieurs années pour me reconstruire. Mais avec le recul et le temps qui passe, ce temps si précieux, ce temps qui guérit et qui soigne, je me suis relevée. Forte, droite, même avec mes blessures, j’ai fait de ma vie un havre de paix, un cocon en toute sécurité pour moi et mes boys.

Ce temps si précieux

ce-temps-si-precieuxMais il y a des drames plus douloureux, de ceux qui nous coupent les ailes, c’est notre lot à chacun de voir partir ceux que l’on aime le plus, il faut apprendre à lâcher prise, ne plus vouloir absolument les retenir, même si c’est ce qu’il y a de plus difficile. J’ai perdu mon papa, il y a maintenant 3 ans. Et la plaie est toujours ouverte. C’est une cicatrice au fer rouge marquée dans ma chair. Mais avec le temps, ce temps si précieux, j’ai appris à accepter. Accepter l’inadmissible, l’incompréhensible. Parce que je sais que c’est ce que veut et désire mon père. Que je poursuive ma vie, le coeur léger et le sourire aux lèvres. Oh que oui, c’est ce qu’il veut.

La vie est un cadeau

ce-temps-si-precieuxMême après avoir traversé ces épreuves et même après m’être relevée maintes et maintes fois, je trouve que la vie est merveilleusement belle. C’est un cadeau magique. Et au final tout ce par quoi je suis passée n’a fait que renforcer ma rage de vivre. Et surtout m’a fait prendre conscience combien ce temps que nous avons et que nous vivons chaque jour est précieux.

Chaque minute que nous avons la chance de vivre est précieuse. Chaque journée passée avec ceux que l’on aime est précieuse. Pouvoir les serrer fort, avoir la chance de les voir rire. Voir grandir ses enfants. Faire de belles rencontres. Aimer, crier, rêver, partager, échanger, donner, recevoir, ce sont des cadeaux précieux. Ne perdez pas de temps, ce temps si précieux, à vous lamenter. Même si c’est dur, même si vous êtes seule, même si vous avez mal.

Vivez chaque seconde à fond. Profitez de ce temps si précieux, ne le gâchez surtout pas. Regardez tout ce que vous avez la chance d’avoir et de vivre. Plutôt que tout ce que vous n’avez pas ou que vous avez perdu. Relevez vous, reprenez confiance en vous et savourez chaque instant de ce temps si précieux. Parce que sinon un jour vous vous retournerez avec tant de regrets que cela vous détruira. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour vivre la vie que vous voulez vivre. Faites de vos désirs, des rêves éveillés et remplissez chaque seconde de ce temps si précieux d’un arc-en-ciel de couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 69 = 70